Projection du documentaire « Pesticides Non Merci » à Rambervillers le 30 mars à 20h

Dans le cadre de la Semaine Européenne pour les Alternatives aux Pesticides, Projection du documentaire  « pesticides non merci »

Suivie d’un débat animé par Vosges Nature Environnement

Vendredi 30 mars 20h00 à la Médiathèque de Rambervillers

 

Projection Débat autour du film « Zéro Phyto / 100% Bio » à Saint Dié

Dans le cadre de la semaine européenne pour les alternatives aux pesticides (20 au 30 Mars, 2018), Vosges Nature Environnement, vous informe Projection – débat du film « zéro phyto/100%bio »

en partenariat avec l’association Art et Essai

Mardi 20 mars 18h et 20h30

Cinéma l’Excelsior – Espace Sadoul

Quai Carnot à Saint Dié des Vosges

 

Semaine Européenne pour les Alternatives aux pesticides du 20 au 30 Mars 2018

Dans le cadre de la semaine européenne pour les alternatives aux pesticides (20 au 30 Mars, 2018), La ville de St Dié organise en partenariat avec Vosges Nature Environnement,

vendredi 23 Mars à partir de 20h30:

Espace Georges Sadoul

28 Quai Sadi Carnot

88100 Saint-Dié-des-Vosges

une conférence ayant pour thématique les « perturbateurs endocriniens »

animée par :André CICOLELLA,

ingénieur chimiste et toxicologue, chercheur français en santé environnementale, spécialisé dans l’évaluation des risques sanitaires et président du Réseau Environnement Santé (RES).

Une table ronde permettra ensuite d’échanger avec le public et répondre aux diverses interrogations.

 

COMMUNIQUE de FNE – FNE Grand Est – Mirabel-LNE – VNE

Expulsons CIGEO hors de nos vies !

Les arbres du Bois Lejuc ne cacheront pas la forêt de casseroles traînées par le lobby nucléaire et notamment les diverses procédures judiciaires passées ou en cours

Les enjeux démocratiques liés au devenir de cette filière techniquement et économiquement à bout de souffle continueront d’exister malgré la brutalité employée à l’encontre de citoyen.ne.s qui dérangent car ils pointent du doigt les incohérences d’une industrie qui depuis trop longtemps se joue de l’Etat et donc de l’intérêt de la population.

Nous ne pouvons pas accepter de dissimuler les déchets du nucléaire sous le tapis. De même, ce n’est pas en expulsant quelques personnes d’une forêt que l’on règle un problème d’ampleur nationale. Les générations présentes ont soif d’éthique et ressentent un malaise croissant à mesure que l’on voit en France, imposées par la force, des solutions qui de plus en plus apparaissent comme mauvaises ou dérisoires face aux défis à relever.

Aujourd’hui à Bure, une envie profonde de dialogue, ainsi que l’espoir d’une gouvernance enfin renouvelée, ont été violemment attaqués par les manœuvres d’un Gouvernement qui vient de compromettre la possibilité d’avoir ce vendredi 23 à Bar-le-Duc un échange apaisé et tourné vers les alternatives à l’enfouissement avec les opposants à CIGEO.

L’ensemble des composantes du mouvement France Nature Environnement en appelle une nouvelle fois au Président de la République, afin que ne se reproduise pas un drame tel que celui de Sivens et encourage la vague solidaire et pacifique de rassemblements prévue ce soir à 18h devant les préfectures de France.

Ciné-débat autour du film « Zéro phyto 100% Bio ».

Dans le cadre de son action de réduction de l’utilisation des pesticides et de l’organisation des Rendez-Vous Nature, la Communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges a organisé le mercredi 24 janvier dernier un ciné-débat autour du film « Zéro phyto 100% Bio ».

Ce film-documentaire, réalisé par Guillaume Bodin, traite de l’initiative de plusieurs communes françaises qui, conscientes de leurs responsabilités en termes de santé publique et d’environnement, agissent pour les paysages en transition au travers d’initiatives vertueuses.

Lors de cette projection en avant-première, plusieurs personnes avaient été invitées pour échanger avec citoyens et élus :

  • Olivier Poirot, employé communal à Fays et participant au défi-jardin 2017 de la CCB2V,
  • Philippe Hollard, employé communal à Fontenay,
  • Sarah Chahid, Mélanie Pennel et Vincent Zuanella de l’association « Epinal en transition »,
  • Philippe Choserot, adjoint au maire de Jeuxey et Gérôme Villemin, responsable technique.

Le débat qui a suivi la projection fut riche en échanges et en idées. Vous pourrez en avoir un aperçu en visionnant la vidéo ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=FT5skGAowYM&t=5s

affiche ciné debat Bruyères

Avec le mouvement France Nature Environnement, demandez à Stéphane Travert et Nicolas Hulot de le réécrire et ainsi de maintenir nos cours d’eau #LoinDesPesticides : signez notre pétition.

92 % de nos cours d’eau contenaient des pesticides en 2013 et l’arrêté du 4 mai 2017 risque d’aggraver la situation. Sa rédaction a conduit certains préfets à se référer à des documents incomplets pour déterminer les points d’eau à protéger. Au-delà des problématiques soulevées par une réglementation différente dans chaque département, ce texte engendre une régression de la protection de notre ressource en eau sur de nombreux territoires : 43% des aires préalablement protégées exclues en Indre-et-Loire, 30 % dans le Tarn et Garonne, etc…

La pollution aux pesticides nuit gravement à la qualité de nos cours d’eau. Elle entraîne des traitements coûteux de potabilisation de l’eau et ces traitements n’éliminent pas l’ensemble des molécules nocives. L’enjeu est tant environnemental que sanitaire. C’est pourquoi, en tant que citoyen.ne, je vous demande de réécrire cet arrêté pour harmoniser les protections et prévoir des zones de non traitement efficaces.

Il importe de protéger l’ensemble des écoulements (bassins d’eau, fossés, plans d’eau, lacs, étangs, mares, puits et forages….) mais également de prévoir des zones de non traitement suffisantes pour obtenir une législation efficace (5 mètres). Il est également nécessaire de protéger l’ensemble des cours d’eau répondant à la définition légale, indépendamment de leur identification sur une carte.

Pour signer cette pétition, cliquez sur le lien :

https://www.fne.asso.fr/actualites/p%C3%A9tition%C2%A0-encore-plus-de-pesticides-dans-nos-cours-deau%C2%A0-cest-non%C2%A0-0

Questionnaire de Lorraine Nature Environnement

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous un lien vers un rapide questionnaire individuel permettant de collecter des données sur les adhérents des associations du réseau MIRABEL-LNE. Nous vous prions de bien vouloir y répondre afin de contribuer au bon fonctionnement du réseau associatif ; vous trouverez ci-dessous des réponses et explications sur la pertinence de ce questionnaire.

Questionnairehttps://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSff01vODAiRg_RzaQPc28OEBfhwIE1C6fqR4ecJhqW2b-ZqGA/viewform?usp=sf_link

  • Qui sommes-nous ?

Comme vous le savez peut-être, votre association est membre de la fédération MIRABEL-LNE (Mouvement InterAssociatif pour les Besoins de l’Environnement en Lorraine – Lorraine Nature Environnement), échelon lorrain de France Nature Environnement (et de France Nature Environnement Grand Est). MIRABEL-LNE fédère et met en réseau les Associations de Protection de la Nature et de l’Environnement (APNE) et leurs adhérents, experts bénévoles, personnes ressource qui défendent en Lorraine les mêmes intérêts collectifs. L’association a entre autre pour buts de fédérer et soutenir ses associations membres ainsi que de leur fournir un appui scientifique, technique et juridique (pour plus de détails, consultez notre site : http://mirabel-lne.asso.fr/).

  • Pourquoi un tel questionnaire ?

Notre objectif actuel est de retisser le lien fédéral et de créer un maillage de compétences des adhérents sur la Lorraine, afin de redynamiser le réseau et de disposer d’un tissu associatif coordonné. Le bon fonctionnement de ce réseau dépend des connaissances que nous avons sur les différentes associations membres et leurs adhérents. Pour cela nous avons besoin de votre aide : ce questionnaire nous permet de faire l’état des lieux des compétences et centres d’intérêts des membres de chaque association. Ainsi en remplissant ce questionnaire, vous permettez à MIRABEL-LNE d’augmenter la qualité de son réseau et à votre association d’avoir un meilleur soutien de la part de la fédération.

Pour nos associations membres, ce questionnaire a vocation à être envoyé à vos adhérents individuel afin que nous puissions les identifier personnellement (il leur est néanmoins possible de conserver leur anonymat puisqu’il n’est pas obligatoire de renseigner ses nom, prénom et courriel).

  • A quoi nous servent vos données ?

Évidemment, AUCUNE DONNÉE PERSONNELLE N’EST UTILISÉE À DES FINS COMMERCIALES, vous n‘êtes pas non plus automatiquement placés sur la liste de mails de MIRABEL-LNE. Vos données serviront à usage interne pour mobiliser les compétences de chacun et favoriser l’entraide dans le réseau. Dans le cadre d’une action commune avec Alsace Nature et Champagne-Ardenne Nature Environnement (regroupées sous France Nature Environnement Grand Est dont nous sommes également membre fondateur), ces données feront l’objet d’une mise en commun dans le but de dessiner une cartographie des forces vives et des compétences du tissu associatif Grand Est à destination de la DREAL et de la Région. Une fois de plus, aucune personne physique n’apparaîtra dans cette cartographie. Par ailleurs, pour les personnes intéressées, ce recensement peut leur permettre de demander à rejoindre un réseau thématique lorrain ou Grand Est.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous pourrez porter à ce formulaire, nous vous souhaitons une bonne journée.

Nicolas CORREA, Directeur fédéral
MIRABEL-Lorraine Nature Environnement
01 Rue des Récollets 57000 METZ
09 81 98 30 17 - www.mirabel-lne.asso.fr 
Pour nous soutenir : http://mirabel-lne.asso.fr/nous-soutenir
Nos événements : https://openagenda.com/mirabel-lne